L'origine

Au tout début, les activités mycologiques en Estrie étaient regroupées sous l’égide de l’association socio-culturelle Arc-en-ciel Inc. C’est en 1979, grâce à l'initiative de Martial Martineau, qu’un organisme indépendant fut créé sous le nom de « Club des mycologues amateurs de l’Estrie » qui devint en 1984 « Les mycologues de l’Estrie Inc.». En 2009, une entente de partenariat avec le Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke fut signée. Cette entente porte sur le partage de services.

Les objectifs

  • Connaître les champignons sauvages par l'observation, l'identification et la consommation.
    Favoriser un contact avec la nature.
    Regrouper les mycophiles pour partager des connaissances et s'adonner à des activités de groupe où l'on a plaisir à partager des intérêts communs.
    Développer l’intérêt que peut représenter la cueillette et l’identification des champignons sauvages.
    Sensibiliser le public sur le danger de consommer des champignons sauvages dont l’identification est incertaine.
    Servir de source d’expertise local pour les cas d’empoisonnement par les champignons sauvages.

En 2011, un code d'éthique et les statuts ont été adoptés en assemblée générale annuelle.

Accèder aux documents